La Lumière Bleue : C’est quoi ?

mai 17, 2021 4 min de lecture

Lumière bleue c est quoi

Nous vivons une époque dans laquelle la présence des produits digitaux et de l’exposition aux écrans de manière générale est abondante, qu’on le veuille ou non. 

Les progrès technologiques dont l’espèce humaine a contribué, ainsi que le besoin de plus en plus exponentiel de la digitalisation au quotidien, est toujours en plein cœur de l’actualité.

La lumière bleue des écrans, autrement appelée lumière à Haute Énergie Visible (HEV) a été sujette à de nombreuses recherches scientifiques. 

Située entre 380 nanomètres et 500 nanomètres dans le spectre des couleurs visibles, la lumière bleue est une lumière pouvant sérieusement nuire à l'œil humain ainsi qu’à des fonctions primaires du cerveau et donc de notre corps.

Même si la source principale de la lumière bleue provient des écrans, il ne faut pas oublier que cette dernière était belle et bien présente bien avant l’arrivée du premier ordinateur. 

Bien avant les écrans….

Soleil

La première source de lumière bleue à laquelle tous les êtres vivants sont exposés depuis des millénaires est le soleil.

Bien que son apparence mène à penser que sa lumière émet uniquement des couleurs chaudes (entre 550 nm et 700 nm), le soleil produit une quantité conséquente de lumière bleue.

La lumière d’apparence “blanche” du soleil est en réalité un mélange de toutes les couleurs du spectre de la lumière visible (que l’on retrouve également dans un arc-en-ciel).

Par ailleurs, la lumière du soleil est la source principale de lumière bleue à laquelle les êtres vivants sont exposés. De ce fait, la lumière bleue ne provient pas uniquement de votre téléphone, ordinateur ou produit technologique en tout genre.

1879 : L'ampoule à incandescence

Ampoule à incandescence

Les premières ampoules à incandescences, inventées en 1879 par Joseph Wilson Swan et Thomas Edison, ont été une des premières sources de lumières dites “non naturelles”. 

Le fonctionnement de ses ampoules est assez particulier. L’ampoule joue un rôle considérable. Cette dernière est remplie d’un gaz, qui au contact du courant électrique, émet une lumière d’environ 455 nm, qui est une longueur d’onde correspondant au bleu.

1938: l’ampoule fluorescente

En 1938, General Electric commercialise l'ampoule fluorescente, qui est elle aussi une source de lumière bleue, en déposant un brevet au nom d'un de ses ingénieurs, Leroy J. Buttolph. Au fil des ans, de nombreux brevets concurrents ont été déposés et accordés, et en 1951, les lampes fluorescentes dépassent de loin la quantité d'ampoules à incandescence sur le marché.

L’apparition des écrans

Le premier écran à voir le jour a été inventé par le physicien Karl Ferdinand Braun. 

Cet écran, “le tube de de Braun”,  était en fait le célèbre tube cathodique ou son acronyme anglais CRT (Cathode Ray Tube), que l’on retrouve sur les tout premier postes de télévision d’avant-guerre. 

La commercialisation du premier écran CRT moderne débute en 1922 par la société Western Electric.

Le premier ordinateur équipé d’un écran CRT avec un clavier, l'Apple 1, fait son apparition en 1976. (voir image ci-dessous).

Apple 1

Le second type d’écran projetant de la lumière bleue est l’écran à plasma.

Écran à plasma

Ce dernier est composé de pixels ce qui lui permet d'émettre sa propre lumière tout en  gardant un fonctionnement similaire à un écran CRT.

Inventé par l’américain Donald L. Bitzer, c’est en 1964 que l’écran plasma monochrome fit son apparition. Il aura fallu attendre 1997, soit 33 ans après l'invention de l’écran plasma, pour constater la commercialisation du premier écran plasma couleur par Pioneer. 

Au fur et à mesure des différentes évolutions technologiques ainsi qu’au vu des inconvénients majeurs potentiels (difficulté à réduire la taille des pixels, consommation, poids, rémanence du phosphore, solarisation, etc.), la fabrication de cette technologie a été totalement abandonnée au profit du LCD, en 2014.

L’écran LCD

Écran LCD

L’écran à cristaux liquides (LCD) est désormais utilisé dans presque tous les affichages électroniques. Il consomme moins d'électricité, est plus fin et esthétique, la résolution est meilleure et ses couleurs sont plus vives.

Ces écrans à cristaux liquides couleur sont composés d’un filtre coloré de motifs rouges, verts, ainsi que bleus ; et c’est justement cette lumière bleue qui peut causer de nombreux problèmes notamment sur notre cycle circadien à tous les gamers, designers, informaticiens...

Troubles du sommeil, fatigue visuelle.. Les facteurs de risque menant une exposition à la lumière bleue sont nombreux.

Les dangers de la lumière bleue sur notre organisme

Nos yeux, notre hormone du sommeil et donc notre production de mélatonine, ainsi que notre rythme circadien (horloge biologique regroupant tous les processus biologiques cycliques d'une durée d'environ 24 heures) sont, face à une exposition prolongée à la lumière bleue, très fortement affectés et peuvent provoquer différents types de maladies. (Cancer, cataracte, dégénérescence maculaire.)

La rétine, notamment, est particulièrement touchée par la lumière bleue / bleue-violette située entre 415-455 nanomètres.

Spectre de la lumière bleue

Le professeur Serge Picaud, neurobiologiste et directeur Inserm à l’Institut de la Vision explique qu’il a été démontré que ces longueurs d'onde, 415-455 nanomètres ou plus généralement 380 et 500 nanomètres étaient les plus toxiques pour nos yeux et qu’elle pouvaient générer un phénomène de dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA).

Une exposition conséquente au rayonnement de la lumière bleu turquoise, autrement appelée lumière artificielle peut, dans de nombreux cas, provoquer des lésions photochimiques de la rétine ainsi que du cristallin.

On peut donc, dès lors, parler de cataracte.

Conclusion :

Afin de se prévenir de ces types de dangers omniprésents, plusieurs solutions filtrant la lumière bleue existent et certaines sont pour le moins très efficaces. 

Porter des lunettes anti lumière bleue.

Équipés d’un filtrage sur le verre permettant de suffisamment atténuer la lumière bleue pour que les appareils numériques soient nocifs, les lunettes anti lumière bleue sont devenues un outil incontournable chez de nombreux gamers passant plusieurs heures par jour devant un écran et donc devant des sources lumineuses artificielles.

Cependant, la très grande majorité des enseignes proposent des lunettes anti lumière bleue équipée d’un filtre de couleur chaude (jaune) et cela, bien évidemment, dénature les couleurs des écrans.

Chez GMG Performance, nous proposons des paires élégantes, adaptées aux gamers, sans dénaturer les couleurs et ce depuis maintenant plusieurs années.

Il est temps de s’adapter à notre environnement.


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.